O2 en français

Voilà ce qui se passe en Italie 13-19 octobre 2014

Le trente-troisième des 48 rapports hebdomadaires, créé avec le soutien de l’Union européenne, a été dispatché dans onze pays pour promouvoir une compréhension commune

Safety Net Ossigeno – Rapport hebdomadaire du 13 au 19 octobre 2014
Voici ce qui s’est passé en Italie : encore des journalistes menacés et des informations censurées

Ossigeno per l’Informazione aimerait bien apporter sa méthode de surveillance des menaces et des d’intimidations contre les journalistes et les travailleurs hors d’Italie. Cette méthode enItalie a fait émergerplus de deuxmille incidentsde censures déguisées. Cette possibilité a été discutée avec intérêt dans le forum South East Europe Media (SEEMF) qui s’est déroulé du 16 au 18 octobre à Skopje, en Macédoine. Au meeting ont participé : Oliver Vujovic, secrétaire général de la SEEMO (South East European Media Organization), Scott Griffen, directeur de l’Institut international de la presse à Vienne ; Mehmet Koksal, chef des projets de la Fédération européennedes journalistes à Bruxelles ; Joanna Levison, Directeur des communications et des relations extérieures de Radio Free Europe – Radio Liberté (Prague) ; Melody Patry, responsable plaidoyer de Index on Censorship (Londres).

Le 16 octobre dernier à Metz, en France, au cours de la huitième édition des « Assises Internationales du Journalisme et de l’Information », on a discutédu contextuel à mettre en place pour protéger les journalistes, tout en diffusant une information libre sans censure. Ossigeno per l’Informazione a présenté, à cette occasion, son point de vue sur les mesures à prendre dans toute l’Europe, même dans les pays occidentaux comme l’Italie et la France, pour aider les journalistes à faire face à l’abus de menaces et d’intimidations.

AGRESSION – La semaine dernière en Italie il y a eu plusieurs cas de journalistes menacés. Nello Trocchia, envoyé de La Gabbia, émission de la chaîneLa7, a été attaqué lors de la protestation anti-BCE qui s’est tenue à Naples le 3 octobre dernier. Le journaliste a été assailli par un groupe de manifestants qui l’ont pris a coups de pied et poussé jusqu’à lui soustraire le microphone.

Maria Celeste Gubitosa, journaliste au Il Roma, a été mise en garde, par un conseiller de la majorité de la ville de Pompéi (Naples), de ne pas prendre des photos lors de la session du Conseil. C’est arrivé à Rome le 29 septembre dernier.

JUGEMENT– Le 3 février prochain, la Cour de Trapani jugera le journaliste Rino Giacalone, accusé du crime de diffamation pour avoir offensé la réputation du boss de la mafia Mariano Agate. Cela a été décidé directement par le procureur Franco Belvisi.

DIFFAMATION – Plusieurs critiques contre le texte du projet de loi sur la diffamation au Sénat. Le point le plus important est l’élimination de l’emprisonnement pour les journalistes reconnus coupables. Ce changement ne résout pas beaucoup d’autres problèmes et ne reçoit pas les demandes des institutions européennes à adapter les règles de la jurisprudence italienne à celle de la Cour européenne des droits de l’homme. À cet égard, l’avocat Valerio Vartolo est préoccupé par la question et présente les coûts qu’un journaliste aurait à faire face dans le cas d’un procès inéquitable.

Une interpellation parlementaire au sujet de la mort du journaliste de Radio Radicale Antonio Russo, qui a été tué en Géorgie le 16 octobre 2000, a été présenté le 15 octobre dernier au ministre des Affaires étrangères Federica Mogherini par le député Gianni Melilla.

Journalistes menacés. La méthode développée par Ossigeno sera appliquée à l’étranger
Le système de surveillance des intimidations qui a servi de révélateur en Italie a été discuté par des experts internationaux à Skopje
Skopje, le 17 octobre –Au-delà de menaces flagrantes et évidentes, les journalistes qui écrivent de nouvelles gênantes peuvent être menacés par des gens puissants et vindicatif à travers une intimidation subtile, pas visible à l’œil nu, mais qui peut empêcher la circulation de l’information face au public. En savoir plus 

Skopje. La censure masquée et la méthode de Ossigeno
« Pourquoi une censure déguisée se propage-t-elle dans les pays libres? ». Un débat sur cette question a eu lieu le vendredi 17 octobre 2014 à 18h30 à Skopje, en Macédoine
Le débat a eu lieu au sein du South East European Media Forum et du projet de Safety Net For Europeanjournalists, soutenu par la Commission européenne et coordonné par l’Observatoire des Balkans Caucase. En savoir plus 

Journalistes menacés. C’est le thème discuté à Skopje avec Ossigeno et OBC
Dans le Congrès duSouth East European Media Forum 2014. Vendredi 17 octobre a eu lieu le débat sur l’application de la méthode développée par Ossigeno dans autres pays
Dans le Congrès du South East European Media Forum (SEEMF), qui s’est déroulé du 16 au 18 octobre 2014 à Skopje, en Macédoine, l’Observatoire Balkans et Caucase et ses partenaires – South East Europe Media Organisation (SEEMO), Ossigeno per l’Informazione (O2) et le professeur Eugenia Siapera (Dublin City University) –ont présentécertains des résultats de la recherche et des activités menées dans le cadre du projet européen « Safety Net for EuropeanJournalists ». En savoir plus 

Conférence à Metz. Protéger les journalistes est un problème européen
AuxAssises Internationales du Journalisme et de l’Information Ossigeno était présent. Voici des solutions qui garantissent la liberté de l’information et la protection des journalistes
Comment protéger les journalistes qui sont victimes d’intimidations et de menaces, et enmême temps, rendre une information libre, sans censure :c’est le thème abordé le 16 octobre dernier à Metz, au cours de la huitième édition des «Assises Internationales du Journalisme et de l’Information». En savoir plus 

Naples. Journaliste agressé lors de la procession anti-BCE
Certains manifestants l’ont pris à coups de pied et pousser, puis ils lui ont enlevé le micro et l’ont jeté. Le journaliste porte plainte mais dit : « cet épisode n’a pas eu d’incidence sur la procession pacifique »
« Tu m’a cassé les pieds ». « Tu dois partir ». Coups de pied, bourrades et le microphone confisqué. Nello Trocchia, envoyé de l’émission La Gabbia, diffusée sur la chaîne La7, suivait le cortège anti-BCE qui a défilé à Naples le 3 octobre dernier, quand il a été attaqué par un groupe de manifestants qui l’ont pris à coups de pied et poussé, jusqu’à lui confisquer le microphone. En savoir plus 

Pompéi. Conseillère municipal à une journaliste: « efface les photos »
Cris et menaces lors du conseil municipal à la correspondante du journal Il Roma. Le maire nie : « Les tons étaient polis ». « Cela est faux », réplique la journaliste
« Posez immédiatement votre portable », a crié une conseillère de la majorité de la ville de Pompéi (Naples) contre la journalistedu Il Roma Maria Celeste Gubitosa, qui voulait prendre des photographies lors du conseil de la ville. En savoir plus 

Mazara. Mafieux tu fais chier. Giacaloneà procès pour diffamation
La veuve a poursuivi le journaliste pour avoir nui à la réputation du boss de la mafia défunt.Lettre de solidarité écrite par quarante familles des victimes de la Mafia
Le 3 février prochain la Cour de Trapani jugera le journaliste Rino Giacalone accusé du crime de diffamation pour avoir offensé la réputation du chef de la mafia Mariano Agate. Cela a été décidé par le procureur Franco Belvisi. En savoir plus 

Projet de loi sur la diffamation au Sénat: nouvelles contraintes sur la liberté de la presse
L’intervention de l’avocat Valerio Vartolo sur le projet de loi que le Sénat se prépare à discuter
La réforme des règles en matière de diffamation en discussion au Sénat donne l’impression encore une fois que le législateur n’a pas saisi le cœur de la question pour défendre la liberté de l’information. C’est à dire la nécessité de freiner et de décourager les citations téméraires (civiles), ainsi que les plaintes. En savoir plus 

Projet de loi sur la diffamation au Sénat: plusieurs s’opposent au texte en discussion
Pour le sénateur Casson il ya trop de lacunes. Selon Giuliettiet Vitale texte au Sénat est détérioré et doit être déposé (archivé). L’avocat Malavenda fait la liste des points inacceptables
Les voix critiques surletexte du projet de loi sur la diffamation endébat au Sénat s’accroissent. Le texte a comme innovation la suppression de l’emprisonnement pour les journalistes condamnés, mais ne résout pas de façon équilibré d’autres problèmes. De plus il ne reçoit pas les demandes des institutions européennes d’adapter les règles de la jurisprudence italienne à celles de la Cour européenne des droits de l’homme. En savoir plus

Diffamation. Combien il en coûte de se défendre devantune poursuite
Les réponses de l’avocat Valerio Vartolo aux questions des journalistes pendant le stage de mise à niveau tenu par Ossigeno
Combien il en coûte, dans la meilleur des hypothèses, à un journalistede se défendre contre une plainte en diffamation ? En savoir plus 

Meurtre (homicide) AntioRusso, Interpellation sur la mort du journaliste
Le député Giovanni Melilla a demandé « d’établir la vérité » sur le meurtre de l’envoyé de Radio Radicale, accompli le 16 octobre 2000 en Géorgie.
Une interpellation parlementaire sur la mort du journaliste de Radio Radicale Antonio Russo, tué en Géorgie le 16 octobre 2000, a été présenté le 15 octobre dernier au ministre des Affaires étrangères Federica Mogherini par le député Giovanni Melilla. En savoir plus 

RR

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Questa pubblicazione è stata prodotta con il contributo dell'Unione Europea. La responsabilità sui contenuti di questa pubblicazione è di Ossigeno per l'informazione e non riflette in alcun modo l'opinione dell'Unione Europea. Vai alla pagina del progetto Safety Net

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *