O2 en français

Voilà ce qui se passe en Italie 20-26 octobre 2014

Le trente-quatrième des 48 rapports hebdomadaires, créé avec le soutien de l’Union européenne, a été dispatché dans onze pays pour promouvoir une compréhension commune

Safety Net Ossigeno – Rapport hebdomadaire du 20 au 26 octobre 2014
Voici ce qui s’est passé en Italie : encore des journalistes menacés et des informations censurées

Deux attaques ont été enregistrées par Ossigeno dans la dernière semaine en Italie, une des deux intimidations contenait des menaces de mort. La méthode de surveillance mise au point par l’Observatoire continue à recueillir un soutien à travers l’Europe. Cependant est de retour dans les librairies le livre qui a inspiré la création de l’Observatoire.

AGRESSION –Ines Conradi, opératrice vidéo de Telereggio, a été battue, blessée avec un couteau et menacée de mort pendant le tournage de la scène d’un accident. C’est arrivé le 19 octobre àTincanaCarpineti, dans la province de Reggio Emilia. À l’attaquer deux membres de la famille de la femme protagoniste de l’accident.

L’envoyé de l’émission satirique Striscia la NotiziaGimmyGhione et deux cameramen ont été agressés et volés lors d’un servicedans via Giolitti, près de la gare de Termini à Rome. Le téléphone portable et un appareil photo ont été endommagés et les clésde la voiture volée. La police a arrêté trois personnes le 23 octobre dernier, qui devront faire face à des accusations de violence personnelle privée,de dommages et de blessures aggravées.

PLAINTE – Le 30 septembre dernier, pendant le conseil municipal, le maire deScicli (Raguse), Franco Susino, en recevant lademande de certains membres du conseil, a annoncé une action en justice contre le quotidien La Repubblica et le journaliste AttilioBolzoni. Le journaliste avait publié un article où il expliquait que la Ville aurait peut-être été commissionnéepour cause d’infiltration de la mafia et que le maire est sous enquête pour collusion.

MISE À JOUR MENACE – Francesco Loizzo et Pietro Calvano devront répondre devant le tribunal de Paola (Cosenza) des accusations de tentative de viol et de menace (Loizzo) et deblessures (Calvano, 31 ans) contre le journaliste du QuotidianodellaCalabria Paolo Orofino, attaqué le 14 mars dernier.

MÉTHODE D’OSSIGENO– Après avoir être été l’objet du débat lors du South East Europe Media Forum (SEEMF) qui s’est déroulé du 16 au 18 octobre 2014 à Skopje, la « méthode de Ossigeno » a été présentée lors du congrès de l’Association des Journalistes Européens qui s’est tenu en Autriche, à Neusiedl amSee, dans la région du Burgenland, du 16 au 19 octobre 2014. Luigi Cobisi, trésorier de la section italienne de l’AEJ, a invité les sections nationales de l’AEJ à envisager d’adopter cette méthode pour identifier les menaces contre les journalistes, car les méthodes traditionnelles d’observation ne sont pas en mesure de classer ce phénomène.

ABSOLUTION – La Cour suprême a acquitté en diffamation le quotidien La Repubblica, qui avait publié un extrait d’une conversation téléphonique entre un privé et un suspecté: les actes n’étaient plus secret et étaient contenus dans une ordonnance de détention provisoire.

MÉMOIRE – À l’occasion du 42èmeanniversaire de l’assassinat du journaliste Giovanni Spampinato – correspondant du journal L’Ora tué à Raguse en 1972 par des coups de feu –une nouvelle édition du livre qui reconstruit sa vie et les événements qui conduisent à sa mort est sortie en librairie. Le livre intitulé « Il y avait de beaux chiens, mais très sérieux », Histoire de mon frère Giovanni tué parce qu’il écrivait trop a été écrite par le directeur de Ossigeno per l’Informazione, Alberto Spampinato, frère du journaliste assassiné.

Carpineti (Re). Opératrice menacée de mort et de blessures avec un couteau
Ines Conradi, deTelereggio, filmait sur le chemin la scène d’un accident. Elle a été attaquée par deux parents de la femme qui conduisait la voiture accidentée
Une opératrice vidéo deTelereggio, Ines Conradi, a été attaquée et blessée avec un couteau, giflée et menacée de mort pendant le tournage de la scène d’un accident. C’est arrivé le 19 octobredernierà TincanaCarpineti, dans la province de Reggio Emilia. En savoir plus

Agressée équipe du JT satirique Striscia la Notizia, trois arrestations et une plainte
GimmyGhione et deux cameramen ont été battus et volés par un groupe près de la gare Termini. La police a arrêté trois personnes
Une bande a attaqué et dérobé l’équipe du journal télévisé satirique Striscia la Notizialors d’un reportage dansvia Giolitti, près de la gare de Termini à Rome. Pour cette agression trois personnes, deux Romains et un Napolitain entre 31 et 47 ans, ont été arrêtés par la police et devront faire face aux accusations de violence personnelle privée, de dommages et de blessures aggravées. En savoir plus

Scicli (Rg). Infiltrations mafieuses. Le maire porte plainte contre Attilio Bolzoni
Le conseil municipal a approuvé à l’unanimité un document pour dénoncer le journaliste du quotidien La Repubblica et tous ceux qui auraient diffamé la ville
Le maire de Scicli (Rg), Franco Susino, a annoncé une action en justice contre le journal La Repubblica et le journaliste AttilioBolzoni. L’annonce a été faite par le maire le 30 septembre dernier lors du conseil municipal, après que certains conseillers lui avaient demandé de déposer une plainte contre un article dans lequel le journaliste expliquait que Scicli pourrait être commissionnéeà cause d’infiltrations mafieuses et que le maire a été mis sous enquête pour collusion par le procureur de Catane. En savoir plus 

Calabre. Agression à Paolo Orofino: deux actes d’accusation
Francesco Loizzo et Pietro Calvanosont accusés d’avoir agressé le journaliste duQuotidianodellaCalabria. L’audience en Février 2015
C’est devant le tribunal de la ville Paola, dans la province de Cosenza, que Francesco Loizzo et Pietro Calvano devront répondre pour les crimes de tentative de viol, de menaceet de blessures. Dans cette commune le 14 mars dernier, Loizzo, 58 ans et Calvano, 31 ans avaient agressé Paolo Orofino, journaliste au QuotidianodellaCalabria. En savoir plus 

Congrès AJE-AEJ en Autriche. Les nouveaux sommets et la méthode Ossigeno
Otmar Lahodynskyéluprésident de l’organisation internationale présente dans 13 pays.  William Horsley vice-président. Luigi Cobisi exécutif
Lors du congrès de l’Association des Journalistes Européens qui s’est tenu en Autriche du 16 au 19 octobre dernier, Luigi Cobisi – trésorier de la section italienne dell’AEJ – a présenté la méthode de surveillance des intimidations employée par Ossigeno, en invitantles sections nationales dell’AEJ d’évaluer l’opportunité de l’adopter dans leur propre pays. En savoir plus 

Cour suprême acquitte La Republique: liberté presse l’emporte sur vie privée
Le quotidien La Repubblica n’aura pas à compenserles dommages-intérêts pour avoir publié des extraits d’une conversation téléphonique entre un privé et un suspecté: les actes n’étaient plus secrets et étaient contenues dans une ordonnance de garde. En savoir plus 

L’histoire de Giovanni Spampinato. Nouvelle édition du livre qui a inspiré Ossigeno
Il y a quarante deux ans, le journaliste de L’Ora était tué à Raguse. En librairie une nouvelle édition du livre intitulé « Il y avait des beaux chiens, mais très sérieux » qui reconstitue l’histoire et le contexte de cet assassinat
Lundi 27 octobre 2014 – à l’occasion du 42èmeanniversaire de l’assassinat du journaliste GiovanniSpampinato, le correspondant du journal L’Oratué à Raguseen 1972 à coups de feu – le livre qui rétablit sa vie et les événements qui ont conduit à sa mort retourne en librairie. « Il y avait des beaux chiens, mais très sérieux ». Histoire de mon frère Giovanni tué parce qu’il écrivaittrop était sorti pour la première fois en 2009 et a été rapidement épuisé. En savoir plus

RR

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE