O2 en français

Calabre. Le journaliste Agostino Pantano poursuivi pour recel

Il a été accusé en 2010 cause des d’articles sur la dissolution de la ville de Taurianova. Maintenant il risque jusqu’à huit ans de prison

Il est poursuivi pour recel et il risque jusqu’à huit ans de prison. Il s’agit du journaliste Agostino Pantano, collaborateur au quotidien Il garantista et ancien reporter à Calabria Ora. Le procès s’ouvrira le 16 avril 2015 devant le juge monocratique de la ville de Palmi.

LES FAITS – Tout à commencé en 2010, lorsque Agostino Pantano, à l’époque responsable de la rédaction de Gioia Tauro du quotidien Calabria Ora, a été poursuivi pour avoir écrit sept articles concernant la dissolution, établie en avril 2009, du Conseil municipal de Taurianova (Reggio de Calabre) cause des infiltrations mafieuses.

À porter plainte au journaliste ce n’a pas été le maire en fonction au moment de la dissolution, mais l’ancien maire de la ville Rocco Biasi, offensé par des articles dans lesquels le journaliste faisait des révélations à son égard concernant un rapport de la “Commission d’accès” (commission instituée pour évaluer si dans une municipalité il y a eu des infiltrations mafieuses, ndr).

En octobre 2011, le juge des enquêtes préliminaires de Cosenza (responsable de cette région, car le quotidien est imprimé dans cette ville) avait classé la plainte pour diffamation, mais il avait cependant transmis l’affaire au procureur parce qu’il soupçonnait que Agostino Pantano avait recelé les informations contenues dans les sept articles.

Le juge retenait en faite qu’il s’agissait de « l’exercice de la liberté de la presse », mais les nouvelles étaient puisées d’un rapport la “Commission d’accès”, donc établies à partir d’un document classés « confidentiel ».

CHEF D’ACCUSATION – Dans l’acte d’accusation figurant dans les actes qui détiennent la première audience, il y a écrit que le journaliste « afin de se procurer un bénéfice, c’est à dire la réalisation de ses articles, a acquis ou reçu des informations soumises au secret.

RR/COT

Leggi in italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE