O2 en français

Diffamation. Roberto D’Agostino condamné à neuf mois d’emprisonnement

Le journaliste du site Dagospia a rapporté une nouvelle déjà publiée par l’hebdomadaire L’Espresso. Au procès, le juge Alberto Lari n’a pas accepté ses excuses

GÊNES, 27 février – Le tribunal de Milan a condamné à neuf mois d’emprisonnement Roberto D’Agostino, fondateur du site Dagospia.com. Le journaliste a été accusé d’avoir diffamé le procureur de la direction du district antimafia de Gênes Alberto Lari. Roberto D’Agostino a également été condamné à payer une amende provisoire de 10 mille euros.

Selon l’acte d’accusation, le journaliste avait rapporté un article publié par l’hebdomadaire L’Espresso, en changeant le titre (« Tu m’enquêtes pas et moi je promeus ta femme »). Cet article a soulevé des doutes pour ce qui concerne la promotion de la femme du procureur qui est devenue chef du Cabinet de la Présidence de la Région. Cette promotion a été commandée par l’ancien président du conseil régional Rosario Monteleone.

D’Agostino dans son audience s’est excusé auprès du procureur en disant qu’il ne voulait pas le diffamer mais simplement il a rapporté un article déjà publier. Le tribunal a toutefois jugé qu’il y a eu de la diffamation parce que le titre sur le site avait été changé. (ANSA)

ASP COT

Leggi in italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *