O2 en français

Menaces contre journaliste « Sardinia Post » sur Facebook

Intimidations contre Francesca Mulas sur la page d’un représentant politique, qui s’est dissocié. Solidarité de l’Ordre des journalistes et du syndicat

Insultée sur Facebook par un sympathisant du parti, pour avoir écrit des articles sur un mouvement d’extrême-droite. Le propriétaire du profil étant aussi le secrétaire s’est clairement dissocié. Un partisan ardent du Movimento Sociale Sardo-La destra-« Noi con Salvini » a fait un appel afin qu’un « Maomettano arrapato » puisse violer la journaliste du quotidien Sardinia Post Francesca Mulas. Voici seulement une d’une série insultes racistes et sexistes qui ont été adressés à la journaliste, coupable d’avoir écrit le 13 et le 14 mars 2015 des articles concernant une manifestation organisée par le Mouvement.

Les insultes sont apparues le 15 mars 2015 sur la page Facebook du Secrétaire du Mouvement Daniele Caruso, mais celui-ci a pris ses distances, retirant les insultes et publiant un communiqué de presse qui souligne qu’il n’était pas au courant de cette histoire. « Depuis quelque temps – raconte Francesca Mulas – je m’intéresse au phénomène des mouvements néo-fascistes en Sardaigne, pour cette raison on m’a appelée de différente manière me définissant, « zecca di merda », « baldracca », et la définition la plus gai est « giornalettaia ». Cette expression est encore publié dans le profil de Caruso ».

LG-COT

Leggi in Italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *