O2 en français

Racalmuto: ancien maire en procès pour des infractions sur internet

Citation directe pour l’auteur de l’écrit et pour le directeur responsable du journal LinkSicilia. Ils pensent que la municipalité ait été dissoute injustement

Ils devront comparaître devant un juge de la Cour d’Agrigente le 28 avril 2015, avec un double chef d’accusation : attribution aggravante de certains faits et avoir offensé via internet. Il s’agit de Salvatore Petrotto, ancien maire de Racalmuto (Agrigente) et de Giulio Ambrosetti, ancien directeur de LinkSicilia. Ils sont accusés d’avoir remis en question la réputation des entrepreneurs Giuseppe et Lorenzo Catanzaro, représentants d’une société de construction et d’élimination des déchets.

Le public ministère du parquet d’Agrigente en charge de l’affaire a publié le décret de citation directe pour le procès pour Salvatore Petrotto, en tant qu’auteur de l’article, et Giulio Ambrosetti, en tant que représentant de la publication. Sous accusation : trois articles publiés par le magazine, où l’ancien maire de la ville « dissous pour infiltration mafieuse, faisait des déclarations supposant que la dissolution a été déterminé parce que Salvatore Petrotto avait dénoncé au parquet l’affaire des contrats illégaux liés à l’exploitation des déchets dans la région d’Agrigente et de la Sicile ».

LG-COT

Leggi in italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *