O2 en français

Sicile. Orlando: Ce n’est pas une vraie protection, je vais renoncer

Journaliste au quotidien Gazzetta del Sud. Il a subi de nombreuses menaces. Les mesures de protection disposées pour lui et sa compagne sont insuffisantes

Leonardo Orlando, journaliste au quotidien Gazzetta del Sud, a subi plusieurs menaces. En mars 2013 sa voiture a été incendiée. Les jours suivant il a été menacé verbalement par l’une des filles du patron Filippo Barresi et, un mois plus tard, par le père d’un jeune homme tué à Barcellona Pozzo di Gotto. Après tout cela le journaliste a quitté la maison où il vivait près de Barcellona Pozzo di Gotto et s’est installé, avec sa compagne, dans un autre lieu où il a commencer a bénéficié d’un service de protection. Mais il est convaincu que les mesures de protection prises ne sont pas suffisantes. Il a rapporté son avis aux responsables du service, mais rien n’a changé. « Maintenant – dit Orlando à Ossigeno – Je suis tenté d’écrire au préfet et au préfet de police de Messine en demandant de révoquer ces mesures de protection, car moi et ma compagne, nous ne voyons pas le positif et nous pensions que cela entraîne des dépenses inutiles ».

FD COT

Leggi in italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *