O2 en français

Bénévent. Plainte contre journaliste « Corriere della Sera »

Une entreprise de restauration a poursuivi Antonio Crispino. Il avait fait un reportage diffusé sur le journal en ligne du quotidien. On lui a retiré sa carte de presse.

Antonio Crispino était en train d’enquêter à Bénévent sur l’entreprise de restauration Ristorò. Soudain la police est arrivé et a demandé à voir sa carte de presse pour la photocopier. Le reportage a été diffusé le 25 mars 2015 sur corriere.it. La société qui offre un service de cantine dans 14 écoles de la ville et dans certaines structures sanitaires locales a porté plainte en diffamation contre Antonio Crispino.

Le journaliste a révélé, grâce des témoignages d’anciens employés, de syndicalistes et d’associations, des dysfonctionnements du service de cantine. Il paraît que les plats étaient de mauvaises qualités. « ll faut poursuivre en justice l’auteur de ce projet criminel », c’est le communiqué de presse que la société Ristorò a envoyé aux journaux locaux. L’administrateur délégué de Ristorò, Mariarosaria Favino, a été contacté par Ossigeno, mais elle a décidé de ne pas répondre à nos questions.

AD-COT

Leggi in Italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE