O2 en français

Calabre. 500 mille euros en dommages-intérêts à Agostino Pantano

Le journaliste poursuivi en justice par deux entrepreneurs et par l’ancien maire de Rosarno. Les articles en question concernent la vente du cinéma de la ville en 2005

Le journaliste Agostino Pantano a été poursuivi en diffamation avec le directeur du journal Il garantista, Piero Sansonetti, pour des dommages-intérêts de 500 mille euros. C’est l’ancien maire de la ville de Rosarno en province de Reggio di Calabria qui – avec les frères entrepreneurs Giacomo et Domenico Garuzzo – a porté plainte contre les journalistes à la suite de six articles publiés dans Il Garantista en janvier 2015. L’histoire concernait la vente du cinéma Argo de Rosarno en 2005.

L’acte de citation a été adressé à Pantano le 12 mars 2015. Les trois demandeurs sollicitent le tribunal civil de la ville de Palmi d’établir que ces articles sont diffamatoires contre eux et qui ont causé un préjudice moral et matériel. La première audience est prévue pour le 26 Juin 2015.

« Personne m’a demandé un rectificatif pour aucun des six articles en question », a dit Pantano à Ossigeno. Les 29 pages de convocation remises au journaliste concernent le fait que Pantano après dix ans a rapporté une nouvelle datée de 2005.

À l’époque la municipalité de Rosarno, dirigé par Saccomanno, acheta l’ancien cinéma Argo, appartenu aux entrepreneurs Garruzzo. La structure était alors abandonnée et la municipalité voulait en faire un ciné-théâtre. Pantano a dit avoir trouvé de nouveaux éléments.

RR-COT

Leggi in Italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *