O2 en français

Diffamation. Palerme. Le journaliste Morici acquitté en appel

En première instance, à Agrigente, il avait été condamné. Il avait rapporté des accusations d’un repenti contre un concepteur d’une usine de gazéification à Porto Empedocle

La Cour d’appel de Palerme a acquitté en diffamation le journaliste Gian Joseph Morici, éditeur du journal en ligne d’Agrigente La Valle dei Templi. La sentence a été publiée le 27 février 2015. Le 10 avril 2013, la Cour d’Agrigente, en première instance, avait reconnu coupable Morici d’avoir diffamé Luigi Campanella et l’avait condamné à payer les frais juridiques de la contrepartie, 30 mille euros pour dommage moral et une amende de 500 euros.

Dans un article, publié le 17 mai 2008 dans le magazine hebdomadaire Grandangolo, Morici avait parlé d’un projet de construction d’un terminal de gaz dans la zone industrielle de Porto Empedocle. En particulier, le journaliste avait rapporté qu’un collaborateur de justice avait indiqué le concepteur, Luigi Campanella, technicien de la société Nuova Energia, comme l’organisateur d’une série de fraudes faites par des société « bidon ».

RDM-COT

Leggi in Italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *