O2 en français

Lecce. Déchets toxiques. Plainte cassée contre un journaliste de « Telerama »

Danilo Lupo avait signalé aux enquêteurs les noms de personnes qui auraient enterré des déchets toxiques. La source confidentielle du journaliste était un témoin d’état. L’un des accusés a dénoncé le journaliste

La plainte en diffamation contre le journaliste Danilo Lupo a été classée le 18 mai 2015 par le juge des enquêtes préliminaires de la Cour de Lecce Alcide Maritati. Le procès en diffamation avait été intenté par Alessandro Musio.

En Janvier 2014, Musio avait dénoncé le journaliste à la suite de l’émission d’enquête L’Indiano, diffusée le 21 novembre 2013 par la chaîne Telerama. Le journaliste avait révélé son nom parmi d’autres responsables de l’élimination illégale de déchets toxiques.

Selon l’ordonnance de classement, le reportage de Lupo qui rapportait l’histoire de déchets toxiques enterrés dans la municipalité de Supersano « était fait au nom de la liberté de la presse, dans le but de rapporter de manière objective des faits réels, certainement d’intérêt public ».

RR COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE