O2 en français

« L’Espresso » anticipe encyclique, le Vatican exclut un journaliste

Le Vatican a sanctionné le journaliste Sandro Magister. Il n’a plus le droit d’accéder à la salle de presse. Il dit : « il n’y a aucun complot, s’est mon directeur qui l’a décidé »

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège a suspendu indéfiniment l’accréditation de Sandro Magister, 72 ans, journaliste expert du Vatican et correspondant du magazine L’Espresso. Le 15 juin 2015, son journal avait rapporté trois jours avant la publication officielle, le texte de la nouvelle encyclique du Pape François Laudato Si’. La décision est sans précédent et a soulevé des polémiques parmi les experts du Vatican. Interrogé par le quotidien Il Fatto Quotidiano, Magister a dit qu’il a l’intention de respecter : « en silence les mesures prises par le père Lombardi, n’ayant aucune raison de contester la sanction prise »

Cependant, le journaliste rejette fermement « l’ombre d’un complot anti papale » suspecté par certains, expliquant que « la décision de publier le texte avait été prise par le directeur de L’Espresso. Celui-ci ne l’avait pas obtenu de manière officielle, ni par le bureau du Saint-Siège et ni par la Librairie d’éditions du Vatican ».

PC-COT

Leggi in Italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE