O2 en français

« Effacer des murs menaces contre journalistes », demandent reporters en Lombardie

Il s’agit d’inscriptions menaçantes contre toute la catégorie des journalistes, mais aussi d’écrit indiquant prénoms et noms. Récemment deux journalistes du Corriere della Sera ont été insultés

Par Ombretta T. Rinieri – MILAN – Le groupe chroniqueurs de la Lombardie a demandé au maire de Milan, Giuliano Pisapia, au préfet de la ville, Francesco Paolo Tronca, et au préfet de la police, Luigi Savina, d’effacer les inscriptions faites sur les murs de Milan qui contiennent des insultes et des menaces contre les journalistes qui ont rapporté des épisodes délicats dans leurs journaux. Certaines insultes sont des écrits qui avaient été déjà effacées, mais beaucoup d’autres n’ont pas été supprimées.

Depuis des années, des insultes contre les journalistes apparaissent sur les murs de Milan. Parfois, ces menaces apparaissent seulement une fois pour quelques jours, comme une tache liée à une réaction momentanée, parfois l’inscription est renouvelée au cours du temps, avec plus ou moins d’insistance, en fonction de l’actualité des sujets chauds traités par des journalistes.

OTR-ASP-COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE