O2 en français

Ferrara. Il menace de poursuivre presse qui rapporte ses phrases sur FB

Un homme politique de droite a écrit sur son profil qu’il voudrait exterminer les migrants. Maintenant, il veut poursuivre Estense.com qui a rapporté la nouvelle

Nous sommes à Ferrara, Fabrizio Florestan, l’un des leaders du parti politique « Fratelli d’Italia », considéré dans la ville comme le représentant politique de droite en matière d’immigration, a posté des phrases sur sa page Facebook où il explique quel traitement il réserverait aux émigrants et aux réfugiés qui entrent en Italie : il les exterminerait. Le 19 juillet 2015, le journal en ligne Estense.com a rapporté ses mots. Fabrizio Florestan a réagi en menaçant de poursuivre le journal pour diffamation.

Voici la phrase rapporté par Estense.com : « Bien sûr, si je tire, j’en descends cent à la fois : le temps de tirer pour les faire tomber dans un trou et je suis prêt pour tirer à nouveau sur cent autres. Dans une journée, je pourrais tuer tous ceux qui débarquent ».

Le journal a souligné ces déclarations parce qu’elles ont été prononcées par une personne qui a de l’influence politique. En fait, le chef de groupe de son parti dans le Conseil municipal l’a défini le commissaire ombre à la sécurité urbaine.

RDM-ASP-COT

Leggi in Italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *