O2 en français

Marsala. Acquittés journalistes accusés de n’avoir pas rectifié une nouvelle

Le directeur et un journaliste de Canale 2 avaient été poursuivis pour diffamation car ils n’avaient pas signalé une erreur contenue dans un communiqué de la police

Le 6 juillet 2015, les journalistes Nicola Baldarotta et Paola Musumeci ont été acquittés. Ils avaient été jugés par la Cour de Marsala suite à des accusations de diffamation par voie de presse. Les juges ont estimé qu’ils ont exercé correctement la liberté de la presse et donc ils ne sont pas punissables. Le procureur avait demandé une peine de quatre mois d’emprisonnement.

En 2010, quand ils étaient, respectivement, directeur et journaliste de la chaîne de télévision Canale 2 de Marsala (Trapani), Nicola Baldarotta et Paola Musumeci avaient signalé à tort l’arrestation d’une personne impliquée dans l’enquête judiciaire appelée « Golem 2 ». Ils s’étaient rapportés au contenu inexact d’un communiqué de presse publié par la police. Parmi les noms des personnes arrêtées, il y en avait une qui était seulement enquêtée. La police avait alors corrigé le communiqué, mais Canale 2 ne l’avait pas fait. C’est ainsi que les deux journalistes avaient été jugés comme Ossigeno l’avait rapporté.

RDM-COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE