O2 en français

Naples. Trois chroniqueurs éloignés à la sortie du Parquet

Ils attendaient la sortie de Claudio Lotito qui avait été soumis à un interrogatoire. L’Ordre des journalistes a protesté

Dans un communiqué, l’Association des journalistes de la Campanie a dénoncé « l’épisode qui a eu lieu vendredi 17 juillet 2015 à l’extérieur du bâtiment du Parquet de Naples : Trois journalistes ont été identifiés et éloignés par la police pendant qu’ils étaient en train de faire leur travail. Ils étaient là à l’occasion de l’interrogatoire du président du club de football de la Lazio, Claudio Lotito ».

Les cartes de presse des trois journalistes ont été confisquées et rendues seulement après une demi-heure. Selon le président l’Ordre des journalistes de la Campanie, Ottavio Lucarelli : « Il s’agit d’un acte d’arrogance injustifié de la part de la police vers l’information.

Les journalistes, selon ce qui a été rapporté par Metropolis Web, attendaient à l’extérieur du bâtiment du Parquet la sortie du président Lotito pour informer le plus vite possible l’opinion publique, mais cela a été empêché par la police ». L’Ordre lance un appel aux dirigeants de la magistrature de Naples « afin qu’on puisse faire clarté sur le grave incident de ce matin et afin que la magistrature puisse élaborer des directives pour garantir la liberté de l’information dans notre ville ».

ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE