O2 en français

Projet de loi sur la diffamation. Pietro Grasso : urgent abolir la prison

Le président du Sénat a cité les données d’Ossigeno : 30 journalistes condamnés à 17 ans de prison en quatre ans

Le président du Sénat, Pietro Grasso, s’est inspiré au dossier d’Ossigeno per l’Informazione qui énumère trente journalistes condamnés à la prison en Italie au cours des quatre dernières années afin d’exhorter le Parlement à approuver rapidement le projet de loi qui prévoit le remplacement de l’emprisonnement par des amendes. Grasso a déclaré : « Il s’agit d’un projet de loi très attendu, donc je crois que ce ‘Godot’, va vite arriver, même s’il ne satisfera pas pleinement les normes sur la législation européenne ».

« Ma position sur la question de la liberté de la presse et la protection des journalistes – a continué le président lors de la conférence de presse lors la clôture des travaux avant la pause d’été – est largement connu. En de nombreuses occasions, j’ai réitéré la nécessité de prendre des mesures décisives dans le domaine législatif pour adapter notre système de réglementation à celui de l’Europe ».

« À partir d’une enquête préliminaire d’Ossigeno sur les peines imposées aux journalistes pour diffamation – a-t-il ajouté – dans les quatre dernières années, trente journalistes ont été condamnés à des peines d’emprisonnement, totalisant 17 ans de prison ». Les données, bien que partielles, nous montrent clairement l’urgence avec laquelle le Parlement doit réagir immédiatement en approuvant dès que possible le projet de loi sur la diffamation, dont la gestation a été beaucoup trop longue et compliquée. Le texte vient d’arriver au Sénat après son approbation à la Chambre des députés, qui y avait introduit des changements

ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *