O2 en français

Gênes. Au stade une banderole contre commentateur de football

« Prends garde à toi Freccero ». Voilà la phrase menaçante écrite sur une banderole et exposée par les supporteurs de l’équipe de football Sampdoria le 12 août 2015. Protestation du syndicat des journalistes : ainsi vous ruinez le sportLe nom du journaliste bien connu et commentateur sportif, Dario Freccero, rédacteur du quotidien Il Secolo XIX, est apparu dans une banderole exposée par les supporteurs au Stade de Chiavari le 12 août 2015 lors du match amical Sampdoria contre Entella.

« Prends garde à toi Freccero », était écrit sur la banderole exposée dans l’espace des supporters de la Sampdoria. Le syndicat des journalistes de Ligurie et le comité de rédaction du Il Secolo XIX ont exprimé leur solidarité au journaliste et ont condamné l’intolérance des supporteurs.

« Freccero devrait être prudent ? Pourquoi ? Il devrait censurer les nouvelles – ont dit les syndicalistes – pour ne pas déranger les sociétés de football, dans ce cas la Sampdoria? Il ne devrait pas faire son travail pour ne pas perturber l’équilibre des joueurs et des supporteurs ? C’est avec ce genre de comportement, entre la victimisation et la menace, que le sport italien perd sa crédibilité et l’Italie continue à glisser toujours plus bas dans la liste de la liberté de la presse. Nous invitons les supporteurs de la Sampdoria à ne pas nuire au sport par leurs menaces ». Voilà la note du syndicat des journalistes de la Ligurie et comité de rédaction du quotidien Il Secolo XIX.

ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *