O2 en français

Journaliste du « Monde » insulté par supporteurs de l’équipe Lazio

Abel Mestre avait comparé les maillots de l’équipe dans la Ligue d’Europe aux chemises noires. « J’ai été insulté même par des collègues »

Abel Mestre, rédacteur en chef adjoint de la section des sports du quotidien parisien Le Monde a fait l’objet d’insultes. Les supporteurs de l’équipe Lazio l’ont offensé suite à un article au titre Football : à l’extérieur, la Lazio de Rome jouera en « chemise noire », publié le 17 septembre 2015 sur le journal en ligne du quotidien. (Les milices fascistes étaient surnommées « chemises noires » car elles étaient tout de noir vêtues, NDLR)

« Communiste de m…, français de m… », « Viens à Rome !!! Il y a aussi une douche pour toi sale crasseux communiste français ! Nos meilleurs souvenirs romains ! « Tu cherchais de la publicité, misérable ordure … ?!?? Fais ta toilette avant de parler de la Lazio !!! Pauvre français enfoiré. Voilà quelques-unes des insultes apparues sur le profil Twitter du journaliste.

Dans son article, Abel Mestre a écrit que les maillots noirs dans lesquels l’équipe de la Lazio a fait son début en Ligue d’Europe rappelaient la période fasciste avec ses uniformes. Mestre rapporte dans son article le « passé gênant » du club : en 2005, le salut bras tendu de Paolo di Canio ; plus récemment, en 2012 c’est Stefan Radu qui s’est fendu d’un salut bras tendu et enfin la mauvaise réputation des supporteurs néofascistes de la curva nord.

Avant d’aborder le sport, le journaliste s’occupait de politique. Il a répondu à la plupart des commentaires reçus. Il a dit à Ossigeno qu’il n’a pas l’intention de porter plainte. Il est étonné surtout par le fait que des collègues (italiens et français) lui ont adressé de nombreuses insultes. Cela le rend triste encore plus que les vulgaires menaces que les supporteurs lui ont adressées sur Twitter.

« Je suis désolé car ils n’ont pas compris mon humour et ils m’ont violemment attaqué », a déclaré Mestre.

LA RÉACTION DE LA LAZIO – Le jour suivant la publication de l’article, le responsable du marketing du club, Marco Canigiani a répondu à Abel Mestre expliquant que la couleur du maillot devait être nécessairement sombre, car le premier et le deuxième maillot sont respectivement bleu ciel et blanc. De plus, Canigiani lui a rappelé que, après le massacre au journal de Charlie Hebdo, les joueurs ont joué un match portant un maillot avec « Je suis Charlie » écrit dessus.

COA DB COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE