O2 en français

Mafia Capitale, les dénonciateurs et le chauffeur du bus suspendu

Certaines municipalités italiennes encouragent leurs fonctionnaires à signaler le gaspillage et les illégalités. Cela à travers la création d’une méthode réservée

Dans certaines municipalités, le pouvoir encourage les dénonciateurs (whistle-blower), c’est-à-dire les employés ou les fonctionnaires à signaler des manquements, du gaspillage et des illégalités. Par contre, l’administration de la municipalité de Rome invoque un esprit de discipline et le silence. Cela est démontré par l’histoire d’un chauffeur de bus de transport local qui a été puni pour avoir indiqué les causent de certains mauvais services sur les réseaux sociaux.

L’histoire de Christian Rosso nous montre que même la ville de Rome et ses entreprises feraient bien d’ouvrir les portes aux dénonciateurs. Avec leur aide, on aurait découvert bien plus tôt les scandales de l’affaire « Mafia Capitale ».

ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE