O2 en français

Meurtre Yara. Avocat attaque journalistes sur Facebook. Protestations

Je voudrais bien utiliser un calibre 38, a dit l’avocat de l’accusé Bossetti en critiquant les conducteurs et les journalistes invités dans l’émission Estate in diretta

Le 18 août 2015, Claudio Salvagni, avocat défenseur de l’accusé Massimo Bossetti, après avoir vu un reportage de l’émission Estate in diretta sur le meurtre de Yara Gambirasio, a durement attaqué les conducteurs, les journalistes et les invités à l’émission sur son profil Facebook. Il a dit qu’il utiliserait un pistolet contre le manque d’informations. Ces déclarations ont suscité une vive indignation de l’Association des journalistes de la Lombardie qui a condamné les mots de l’avocat.

« Quelle poubelle, quelle manque d’information. ‘Pennivendoli’ (journaliste qui est au service de tous ceux qui offre une récompense financière, NDLR) comme certains le disent. On ne parle de rien. Ce sont des ignorants (malheureusement ils ignorent les faits). Malgré que certains disent avoir lu 60.000 pages. C’est un manque d’information au énième degré. Je veux utiliser un calibre 38 ». Ce sont des mots forts, apparus sur le profil Facebook de l’avocat de Massimo Bossetti, l’homme qui est depuis plus d’un an en prison et sous procès parce qu’i est considéré comme la meurtrier de Yara Gambirasio, treize ans, retrouvée morte en février 2011 après trois mois qu’elle avait disparu à Brembate (BG).

C’est l’émission L’Estate in diretta, conduite par Salvo Sottile et Eleonora Daniele qui a provoqué l’attaque de Salvagni. Le sujet était le cas du meurtre de Yara Gambirasio. Parmi les invités, il y avait les journalistes Alessandro Dell’Orto (Libero), Giovanni Terzi (Il Giornale) Andrea Biavardi (Giallo) et la criminologue Roberta Bruzzone.

DB COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *