O2 en français

Modica. Encore menaces de mort contre Paolo Borrometi

Les menaces ont été publiées sur Facebook par un membre d’une famille de la Mafia de Vittoria (Ragusa) à la suite des derniers articles du journaliste. Borrometi vit sous escorte policière depuis un an

Le 31 juillet 2015, le journaliste de Modica (Ragusa), Paolo Borrometi, a été menacé de mort sur Facebook par Giombattista Ventura, membre d’une famille mafieuse de Vittoria (Ragusa). « Ça suffit de casser les couilles (…) je te casse la gueule », a écrit Ventura. Les menaces ont été rapportées par Borrometi dans un article, publié sur son bulletin en ligne www.laspia.it le 2 août 2015.

Il paraît que ce soit un article au tître « ‘Attention au chien (le Carabinier)…’, Totò Riina et l’auto-accusation sur la drogue : quand la prison ne rééduque pas ». Dans son article Borrometi a signalé quelques démonstrations de joie et de bouffi d’orgueil mafieux apparues sur la page Facebook d’Angelo Ventura, un autre membre de la famille de Vittoria qui vient de sortir de prison.

Entre autre, Borrometi a rapporté que Giombattista Ventura « frère du patron mafieux Filippo, arrêté et emprisonné à plusieurs reprises souvent sur des accusations pour association de malfaiteurs de genre mafieux », gère une entreprise de pompes funèbres employant un prête-nom à Vittoria.

Dans son article, Borrometi a exhorté à ne pas utiliser cette entreprise et a demandé publiquement de vérifier si l’entreprise a toutes les autorisations commerciales en règle.

À la suite de ces menaces, le journaliste de Modica a reçu de différentes déclarations de solidarité, entre autre celle d’Ossigno et celle de l’UNCI (union nationale des chroniqueurs italiens).

Borrometi vit sous escorte policière depuis le 25 août 2014 après que des inconnus aient mis le feu à la porte de son habitation à Modica (Ragusa). Dans les jours précédents, il avait reçu des menaces de mort. Le 16 avril 2015, il avait déjà été agressé et menacé à la suite de certains articles concernant des enquêtes impliquant des membres du crime organisé local.

ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *