O2 en français

Reggio Emilia. Mafia menace directeur JT Telereggio

Les menaces remontent à 2012. Enquêtés deux suspectés déjà arrêtés dans l’enquête « Aemilia », de la division Anti-mafia de Bologne et accusés d’être les chefs de zone du clan Grande Aracri de l‘Ndrangheta

Le 27 février 2012, le journaliste Gabriele Franzini, directeur du JT de la chaîne Telereggio de Reggio Emilia a été menacé par deux hommes liés au clan Grande Aracri de l‘Ndrangheta (nom de l’organisation criminelle de la région de la Calabre, NDLR).

Il s’agit de Gianluigi Sarcone et Alfonso Diletto. Les deux avait vu le reportage qui avait été diffusé la veille. Ils lui ont rendu visite et lui ont ordonné de ne pas donner de plus amples informations sur le procès « Dirty money », de la division Anti-mafia de Milan dans lequel ils sont impliqués. En particulier, Sarcone aurait dit : tu vas avoir à faire à nous. Sarcone et Diletto ont été arrêtés le 28 janvier 2015 avec 27 autres personnes dans l’enquête « Aemilia », suite à des accusations d’être les chefs de zone d’une organisation criminelle liée à l‘Ndrangheta, qui opère en Émilie-Romagne. Ils sont maintenant sous enquête pour tentative de violence domestique et de collusion avec la mafia dans la deuxième partie de l’enquête judiciaire, appelée « Aemila bis ». C’est la Gazzetta di Reggio qui l’a rapporté le 23 août 2015.

Le parquet conteste aux auteurs des menaces la circonstance aggravante « d’avoir commis l’acte avec la méthodologie typique de la mafia. Cela prouverait que les deux font partie d’un grand groupe bien connu au journaliste. De plus, leur comportement faciliterait l’action de l’association de genre mafieux ».

L’enquête « Aemilia » de la direction de la division Anti-mafia de Bologne conteste à 54 personnes le délit d’association de malfaiteurs de type mafieux. En outre, l’enquête avait déjà révélé un épisode de menaces contre une autre journaliste : Sabrina Pignedoli, rédactrice du quotidien Il Resto del Carlino et collaboratrice de l’agence de presse ANSA. Sabrina Pignedoli avait été menacée par un agent de police de la préfecture du commissariat de Reggio Emilia.

ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE