O2 en français

Tir à la cible sur les politiciens, journaliste La7 attaqué

À Tarquinia, lors de la directe, quelqu’un a arraché le micro à l’envoyé du programme In Onda, Sara Giudice. «  Ils m’ont menacée, je vais porter plainte contre eux »

Dans la soirée du 13 août 2015, la journaliste de La7, Sara Giudice, et ses opérateurs ont d’abord été menacés puis attaqués et contraints de mettre fin à leur édition spéciale à Tarquinia (Viterbe). Ils étaient en train de commenter une manifestation en directe lors de l’émission In onda. Les attaquants étaient les gestionnaires d’un stand de tir dans une manifestation publique. Ce soir-là, ils proposaient comme cibles les visages de célèbres personnalités politiques.

La première édition faisait déjà paraître une forte tension qui a ensuite explosé au cours de la deuxième connexion. Les gens qui s’occupaient du tire à la cible ont d’abord obscurci l’objectif de la caméra avec leurs mains et puis arraché le micro à la journaliste. La connexion a été interrompue et la chaîne de Rome a appelé la police.

Sara Giudice a dit que, juste après l’interruption de la connexion et jusqu’à que les agents soient arrivés, elle a reçu des menaces explicites. Pour cette raison, elle a l’intention de porter plainte.

« On m’a dit ‘si tu portes plainte, je te suis jusque chez’ – a-t-elle raconté au journal Il Fatto Quotidiano –, mais moi j’ai bien l’intention de les dénoncer. Ils m’ont heurté et bousculé, mais je n’ai pas peur qu’ils me frappent. Alors même que nous parlons ils continuent à me menacer. Ils m’ont enlevé mon microphone. Il s’agit de vol et je vais porter plainte ».

Regarder la vidéo et lire l’histoire sur Il Fatto Quotidiano

ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE