O2 en français

Venise. Grands navires. Adriano Celentano poursuivi par le TAR

Le chanteur avait défini « misérable » la décision de suspendre la restriction à la liberté de navigation dans le canal de la Giudecca. Le commentaire de Ossigeno

Le TAR (en Italie, tribunal régional qui juge les litiges administratifs, NDLR) de Venise a poursuivi le chanteur Adriano Celentano. Celui-ci avait publié un article le 20 mars 2014 dans le quotidien Il Fatto Quotidiano. Le chanteur avait défendu Venise de ses « ennemis ». En particulier, du danger inhérent au passage des grands navires de croisière dans le canal de la Giudecca. Il avait accusé le tribunal administratif régional d’avoir « détruit Venise », et d’être « misérable », « l’ennemi le plus féroce » de la ville lagunaire. Celentano faisait allusion à l’ordonnance rendue trois jours avant par le TAR de Venise qui avait suspendu les limites à la circulation des grands navires de croisière imposées par le port (voir). Le jugement du chanteur a été jugé offensif par le juge Roberto Vitanza. Celui-ci, après 17 mois, a poursuivi pour diffamation Adriano Celentano. La nouvelle a été rapportée par les journaux le 10 août 2015. (Voir La nuova Venezia du 10 août 2015).

COMMENTAIRE – Ossigeno considère cette affaire comme un exemple du climat d’intolérance qui alimente les poursuites en diffamation faciles. Malheureusement, ce climat en Italie a été mis en place depuis un certain temps. Il a restreint la liberté d’expression et le droit des citoyens d’être informés et de savoir, même les opinions les plus critiques. Dans les sociétés démocratiques, les jugements des tribunaux doivent être respectés, comme tous les actes publics, mais ils peuvent être critiqués par le public, même avec des expressions colorées. Les opinions qui ne sont pas partagées devraient être réfutées par d’autres opinions et les informations réputées inexactes ou incomplètes devraient être corrigées avec savoir faire. Elles pourraient être corrigées par un rectificatif, laissant l’intervention des juges uniquement dans les cas où la mauvaise foi est évidente.

EP ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *