O2 en français

Viterbo. Inconnu demande aux Casamonica de punir un chroniqueur et son site web

Le journaliste Daniele Camilli : ils veulent ma mort. Il s’agit d’une double intimidation fondée. Dans le collimateur le journal en ligne TusciaWeb

Le 2 septembre 2015, dans le stationnement des autobus de la société de transport Cotral de Viterbe, une lettre anonime a été retrouvée. Elle contenait des menaces contre Daniele Camilli et son journal en ligne TusciaWeb. Le journaliste décrit la criminalité organisée.

L’enveloppe a été livrée à Camilli le 9 septembre. Celui-ci a donc fait connaître la menace et a porté plainte au commissariat de police. « Il y a beaucoup de personnes qui voudraient me voir mort. Ceux-ci ouvriraient bien une bouteille si cela arrivait », a dit le journaliste. Ossigeno demande au préfet de Viterbe de lui fournir une protection adéquate ainsi qu’à sa rédaction. De nombreuses déclarations de solidarité ont été envoyées au journaliste.

Les intimidations étaient adressées au journaliste et, de manière implicite, au directeur de TusciaWeb, Carlo Galeotti. Dans la lettre anonyme, les auteurs des menaces demandaient aux représentants de deux puissantes familles, Esposito et Casamonica, impliquées dans plusieurs procès contre la mafia, de faire taire le journaliste et son journal par la force.

Cette intimidation représente une nouveauté pour le mode de transmission. Sur l’enveloppe format A4 le nom du destinataire « Esposito Casamonica » est écrit en rouge sur deux lignes et en lettres capitales. L’enveloppe a été trouvée le 2 septembre à six heures du matin par un chauffeur de la société Cotral. Celui-ci a d’abord ouvert la lettre et puis, en voyant le contenu, a essayé de retrouver Daniele Camilli. Finalement le 9 septembre, il a réussi à le trouver. Il lui a donc donnée la lettre.

RDM ASP COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE