O2 en français

Football. « Menaces empoisonnées contre les journalistes », affirme président USSI

Luigi Ferrajolo dit que les intimidations contre les journalistes sont fréquentes et plusieurs sont faites par des cadres

Les intimidations et les menaces contre les journalistes sportifs qui s’occupent de football sont nombreuses et fréquentes. Certaines sont faites par des supporteurs fervents et violents. Pourtant, la plupart sont faites par des cadres des clubs sportifs qui entravent le travail des journalistes importuns et de ceux qui ne chantent pas les louanges de leur équipe. Voilà l’observation de Luigi Ferrajolo, Président de l’Union de la presse sportive italienne (USSI), qui stipule que tout le monde devrait « faire un effort pour retirer tant de poison du football italien ».

Plusieurs fois, l’accès au stade est refusé aux journalistes qui rapporte la vérité et qui ne mettent pas en valeur l’équipe en question. Néanmoins, ils peuvent avoir accès aux tribunes, aux vestiaires et aux conférences de presse. Parfois on leur retire aussi l’accréditation. Le but est celui de les punir et de les convaincre à changer de comportement.

« Bien que ces menaces soient faites par des cadres – a déclaré Luigi Ferrajolo –, il s’agit d’une véritable discrimination. Parfois, les menaces peuvent être subtiles et indirectes. Par exemple : la décision de certaines équipes d’accorder l’accréditation seulement aux journalistes inscrits à un club de supporteurs ». Enfin Ferrajolo a précisé que le nombre des intimidations est en augmentation.

DL COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CHIUDI
CLOSE