O2 en français

Toscane. Le maire furieux annonce poursuite contre six journaux

C’est arrivé à la suite d’un affrontement entre lui et d’autres maires de la région du Casentino ; Il a également menacé de les poursuivre en justice. Aucun rectificatif n’a été demandé aux journalistes

Paolo Agostini, maire de Castel San Niccolò (Arezzo) et président de l’Union des municipalités de la région montagneuse du Casentino, a annoncé, par un communiqué de presse, l’intention de poursuivre certains journalistes appartenant à six journaux différents pour diffamation. C’est arrivé à la suite d’articles publiés entre le 1er et le 4 août 2015 concernant une polémique entre lui et d’autres maires appartenant à l’Union. Ces derniers ont aussi été menacés d’être poursuivis en justice. Les journalistes ont précisé que le maire Agostini n’a demandé aucun rectificatif et ils se réservaient, eux aussi, la possibilité de réagir en portant plainte pour diffamation.

La poursuite a été annoncée à travers un communiqué signé par Agostini et posté sur son profil Facebook. Celui-ci a été repris par le journal en ligne Casentino2000.it. L’action en justice est contre les directeurs responsables et les auteurs des publications suivantes.

– Article daté 31 juillet 2015 publié sur le journal en ligne Gonews : « Président censuré à travers une motion, il se refugie dans son bureau : polémique sur Paolo Agostino »

– Article daté 31 juillet 2015 publié sur le journal en ligne Repubblica.it Firenze : « Casentino, les maires présentent une motion de censure contre le président Agostini ». Pour cet article, l’action en justice est contre le directeur responsable du quotidien La Repubblica, Ezio Mauro, et contre l’auteur de l’article Massimo Vanni.

– Deux article, l’un daté 1er août 2015 (par Luca Vagnetti) et l’autre daté 4 août 2015 (par Francesca Mangani) publié dans le quotidien La Nazione.

– Article daté 2 août 2015 publié dans le Corriere Aretino.

– Article daté 1er août 2015 publié dans le Corriere Fiorentino : « Il s’est réfugié dans son bureau, il démissionne. Union des municipalités du Casentino : le président renvoie 9 employés ». Pour cet article il y a une action en justice conte l’auteur, Francesco Caremani.

L’affaire remonte au 31 juillet 2015, lorsque, lors du Conseil de l’Union des municipalités, Agostini avait renvoyé neuf employés afin de réduire les dépenses. Le lendemain, lors d’une nouvelle réunion convoquée par les maires de l’Union, le président avait réitéré le programme d’épargne (pas partagée par les autres membres) et il avait précisé que la réunion ne pouvait avoir aucune valeur car elle n’avait pas été convoquée par le Président, tel que requis par la loi. Puis il a quitté la salle. Cependant, ses collègues avaient également fait une réunion délibérant le rejet du programme d’épargne et déclarant déchut le président Agostini.

EP RDM COT

Leggi in Italiano

Read in English

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *