O2 en français

Journalistes menacés. Ossigeno, pour les défendre faire connaître leurs noms et raconter leurs histoires

Afin d’aider les journalistes qui sont menacés, il faut briser le silence. Il est nécessaire faire connaître leurs noms et raconter leurs histoires. Il est important de ne pas oublier aucun détail concernant le cas de menace en question. Seulement de cette manière les actions de solidarité mise en place pour faire face à ces questions deviennent efficaces. C’est le message du directeur d’Ossigeno Alberto Spampinato, lors de la conférence internationale à l’Université Complutense de Madrid au sujet : «Italie et Espagne. Liberté et censure. Un grand silence ».

Les actions de solidarité sont nécessaires, a dit M. Spampinato, mais les paroles ne suffisent pas. Il faut aider de manière concrète les personnes menacées, il faut les aider à continuer dans leur travail, à soutenir les frais judiciaires. Cette action de solidarité doit continuer dans le temps.

Leer en Español

Read in English

Leggi in Italiano

Licenza Creative Commons I contenuti di questo sito, tranne ove espressamente indicato, sono distribuiti con Licenza Creative Commons Attribuzione 3.0

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *